Le coronavirus néfaste pour votre chiffre d’affaire ? quelques conseils pour vous aider à garder la tête hors de l’eau !

Et si vous êtes hospitalisé(e) à cause du coronavirus ?
avril 1, 2020
Êtes-vous assuré pendant le télétravail ?
avril 2, 2020

Toutes les entreprises non essentielles doivent fermer leurs portes ! Si vous êtes un entrepreneur ou un travailleur indépendant, la décision du Conseil national de sécurité du 12 mars dernier n’a pas été facile à avaler. 

Bien entendu, dans l’intérêt de la santé publique, vous respecterez les mesures, mais vous saviez immédiatement que des temps difficiles s’annonçaient.

Heureusement, les différentes autorités ont prévu certaines mesures de soutien aux entreprises et indépendants. Voici les plus importantes.

Mesures de soutien du gouvernement fédéral

Le gouvernement fédéral souhaite donner un peu de répit aux entreprises temporairement en difficultés financières suite aux mesures décidées pour contrer le coronavirus. Un report sur le précompte professionnel, la TVA et l’impôt des personnes physiquesdes sociétés et des personnes morales leur a été accordé. Cela peut prendre la forme d’un plan de remboursement, de l’exonération des intérêts de retard et/ou de l’annulation des amendes pour non-paiement.

Il est important de noter que toutes les demandes doivent être soumises au plus tard le 30 juin 2020. Vous trouverez ici tous les détails sur les conditions de ces mesures de soutien et sur la procédure de demande.

Mesures de soutien par région

Wallonie : fonds extraordinaire

La région wallonne a dégagé un fonds extraordinaire de solidarité aux PME et indépendants de 233 millions d’euros. Les secteurs d’activités qui doivent fermer leurs portes ou sont à l’arrêt peuvent bénéficier :

  • D’une indemnité forfaitaire compensatoire de 5000 euros (2500 euros pour les secteurs partiellement touchés).
  • De prêts d’urgence au soutien de trésorerie de maximum 200.000 euros pouvant être accordés aux entreprises.

Depuis le 27 mars 2020, vous avez la possibilité d’introduire votre demande d’indemnisation via la plateforme indemnitecovid.wallonie.

La page wallonie.be/fondsCovidEntreprises vous précise également toutes les conditions à remplir pour pouvoir bénéficier de cette prime. Si vous êtes éligible, vous aurez 60 jours pour introduire votre demande à partir de la fermeture de votre activité.

Toutes les informations sur les dispositions prises par les autorités régionales de Wallonie sont à consulter sur le site wallonie.be/coronavirusce-quil-faut-savoir.

Prime de nuisance pour la région de Bruxelles

La Région de Bruxelles-Capitale a également annoncé qu’elle apportera son soutien aux entreprises et aux indépendants qui en ont besoin suite à la fermeture obligatoire :

  • Une prime de 4000 euros pour les entreprises qui emploient moins de 50 employés à temps plein
  • D’autres mesures de soutien, sous forme de prêts ou de crédit pont pour les grandes entreprises

Bruxelles Economie et Emploi (BEE) met à disposition un formulaire de demande pour la prime unique de nuisance sur le site www.premiecovid.brussels. Votre demande devra être introduite au plus tard le 18 mai 2020.

Toutes les informations sur les mesures prises pour les indépendants et les entreprises bruxelloises sont rassemblées sur le site 1819.brussels.

Plus d’information

Les mesures de soutien du gouvernement fédéral et les « primes de nuisance » de la région wallonne et de Bruxelles-Capitale ne sont pas les seules mesures de soutien sur lesquelles vous pouvez compter en tant qu’indépendant ou employeur. Vous trouverez un aperçu complet à l’adresse ucm.be/Independants-et-unis/Coronavirus.

logo webforce